État des lieux: combien ça coûte ?

Maintenant que vous êtes en couple, vous avez envie de vous émanciper, de trouver un logement pour vivre avec votre dulcinée. Vous aurez le choix de passer par un agent immobilier ou par un site de petites annonces entre particuliers pour dénicher votre petit nid d’amour. Mais avant de vous lancer dans les recherches, si vous ne voulez pas perdre de temps, répondez donc à quelques questions:

  • quel est votre budget ? Quelle sera la somme que vous pourrez facilement payer chaque mois sans pour autant vous mettre en difficulté ?
  • combien de chambres vous faut-il ? Pensez au nombre de locataires qu’il y aura dans la maison. Pensez à cet enfant que vous aimeriez accueillir au plus tôt !
  • dans quelle région voulez-vous vivre ? Parfois, vous aurez une idée précise : près de votre travail, à proximité de vos parents.

Etat des lieux

Dès que vous serez fixé, vous pourrez renseigner votre agent immobilier pour qu’il remplisse au mieux votre dossier ou alors ces informations vous aideront à compléter les moteurs de recherche. Au moins, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés, que des logements susceptibles de répondre à vos attentes. En clair, vous gagnerez du temps !

État des lieux : vous le faites quand?

Une fois les différents logements visités, il y en a sans doute un qui vous plaît bien plus que les autres et vous n’avez qu’une hâte ! Y emménager au plus vite. Vous fixerez donc une date de remise des clés avec le propriétaire. Mais ce sera aussi la date de la signature du bail et celle de la rédaction d’un état des lieux.

Sachez que ce document est rédigé le jour de la signature du contrat de location mais aussi le jour de votre sortie, à la fin de ce même bail. Il sera bienvenu et très utile s’il devait y avoir un quelconque désaccord au moment de votre départ. Sachez que cet état des lieux sera rédigé en double exemplaire : un pour le locataire et un pour le propriétaire. Il sera facile de trouver un modèle et de le télécharger. Ne restera plus ensuite qu’à imprimer ce modèle.

Cet état des lieux sera annexé à votre contrat de location. À défaut, votre bail n’en serait pas pour autant caduque. Mais d’office, on considérera que le locataire a reçu un logement en bon état. Et donc, il faudra le rendre en bon état. Si le bailleur voulait présenter une éventuelle dégradation, il faudrait déjà qu’il commence par en fournir les preuves. Autrement, c’est lui seul qui supporterait les frais de toutes les réparations !

Etat des lieux

État des lieux : à l’amiable ou pas?

Quand tout va bien, cet état des lieux est rempli à l’amiable, entre le locataire et le bailleur. Ici, vous n’aurez aucun frais à supporter. Mais, parfois, le propriétaire mandatera une tierce personne. Ce sera aussi bien un agent immobilier qu’un huissier de justice. S’il devait y avoir l’intervention d’un agent immobilier ou d’un huissier, vous auriez des frais à payer. Pour un état des lieux réalisé le jour de la signature du contrat, les frais seraient partagés entre le locataire et le bailleur. Mais lors d’une sortie, c’est la propriétaire seul qui supporterait la facture de l’agent immobilier ou de cet huissier de justice.

Vous penserez sans doute que la rédaction d’un état des lieux est fastidieuse et peut-être superflue. Sauf qu’elle ne l’est pas ! S’il devait y avoir désaccord au moment de votre sorties les deux états des lieux seraient comparés. En cas de dégradations, vous auriez à payer les éventuelles réparations. Soit votre caution, autrement dit votre dépôt de garantie, y passerait. Soit vous auriez un supplément à régler. Mais s’il s’agissait de réparations consécutives à de la vétusté, sachez que le locataire n’aurait rien à sa charge.

Vous l’avez compris, de la bonne rédaction d’un état des lieux dépend le retour de votre caution ! Suivant le cas, elle sera égale à un mois de loyer voire plus. Ce dépôt de garantie sera le bienvenu pour le bailleur quand vous ne savez pas payer votre loyer ou les charges ou en cas de réparations mais encore une fois, jamais à cause le la vétusté du logement ou de ses équipements.

Que retrouve-t-on sur un état des lieux?

C’est sur votre modèle d’état des lieux que vous apprendrez qu’il existe des mentions obligatoires comme :

  • la description de chaque pièce : le sol, les murs, le plafond ainsi que l’ensemble des équipements qui la complètent
  • un inventaire des clés qui permettent d’entrer dans le logement. Le bailleur vous les remettra le jour de la signature du contrat. Toutefois, ne soyez pas étonné, il est normal que votre propriétaire en garde un jeu
  • le relevé de tous les compteurs : l’eau, l’électricité et, le cas échéant, le gaz. À défaut, ne soyez pas étonné de devoir payer la consommation du locataire précédent !
  • sur l’état des lieux de sortie, il faudra aussi préciser les nouvelles coordonnées du locataire sortant. Le propriétaire en aurait besoin s’il devait le joindre pour une raison ou une autre.

Pour faire un bon état des lieux, il faut déjà y voir bien clair. Donc évitez de fixer une date et surtout un horaire où le soleil sera déjà couché. À la lumière artificielle, vous verrez nettement moins bien les éventuels défauts que pourraient présenter chacune des pièces de ce logement en location.

Le jour de cet état des lieux, il faudra déjà vous assurer que l’électricité soit présente dans toutes les pièces. Vous vérifiez en actionnant l’interrupteur mais aussi en testant chacune des prises électriques.

Etat des lieux

S’il devait manquer une ampoule, vous le notez. À défaut, votre bailleur pourrait vous la facturer à votre départ. Encore une fois, pensez à votre dépôt de garantie ! Pour l’eau, vous ouvrez simplement chacun des robinets ainsi que celui de la douche. Et vous tirez la chasse d’eau. Quand il y a des équipements fonctionnant au gaz, vous les mettez en marche. Sachez que vous ne prendrez jamais trop de temps pour effectuer un état des lieux complet. Tout y sera noté : même la plus petite des fissures, même une toute petite tâche, même un début de peinture qui s’écaille !

De plus, vous ferez aussi attention à l’état des menuiseries tant intérieur qu’extérieur. Vous ouvrirez donc chaque porte et chaque fenêtre. Pensez aussi à ouvrir chacune des portes de placards et tous les tiroirs. Ça peut paraître bête, mais avec un bailleur véreux, vous pourriez y laisser votre dépôt de garantie le jour de votre sortie !

Parfois, et même souvent, vous pourriez constater des défauts les premiers jours d’occupation du logement. Ici, pas de panique, vous êtes couvert par une loi ! Cette loi vous permet de modifier votre état des lieux dans les 10 jours qui suivent votre emménagement. Si le propriétaire ne connaît pas cette loi ou s’il n’a pas envie de respecter cette loi, n’hésitez pas à employer les grands moyens ! Vous commencerez déjà par envoyer un courrier recommandé. Et s’il n’était pas suffisant, faites donc appel à un huissier de justice ou a ce spécialiste : https://www.cap-immobilier.fr.